90 LOGEMENTS + 45 CHAMBRES RESIDENCE-SOCIALE, ZAC Chandon Republique - Lot 11
Gennevilliers (92)
  • Maîtrise d’ouvrage
    OPH de Gennevilliers
  • Réalisation
    Conception Réalisation 2014
  • Mandataire
    Bouygues Batiment IDF
  • Budget
    14 M€ HT
  • Surface
    7050 m² SDP
  • Certifications
    H&E profil A- Rt2012 - Label Effinergie+
  • Co-traitants
    Atelier Isabelle Biro - Architecte associée
    Ingema BET TCE

Deux écritures architecturales pour une parcelle d’un linéaire de 100 m :

Le parti urbain du projet affirme un postulat simple : 100m linéaire d’un seul tenant sur l’avenue Chausson, c’est trop !!!
D’autant plus que cette nouvelle ZAC vient prendre place dans un environnement qui affirme déjà une forte présente de barres, héritage d’un urbanisme des années 1960/70.
Notre volonté architecturale est de composer l’ilot à travers deux architectures mises en tension par l’implantation de la résidence au dessus d’un porche double hauteur de 7,50m de large.
Ces deux architectures se veulent dissemblables par leur composition générale, mais reprennent un vocabulaire et des matériaux homogènes (boîtes en débord formant loggias en béton lasuré), gardes corps en métal laqué perforé blanc, briquettes de parement en dégradé, béton matricé).

Des circulations verticales éclairées naturellement :

Dans les séquences visuelles des futurs habitants, le palier est un élément important puisqu’il participe au passage progressif de l’espace public (la rue) à l’espace privé (le logement).Nous avons donc voulu créer des paliers d’une dimension très confortable, desservant un maximum de cinq logements (hall D) et surtout largement éclairés par un mur rideau toute hauteur.

Des logements confortables, traversants ou à double orientation organisés autour d’un espace extérieur conçu comme un véritable espace de vie :

La répartition du programme de l’opération est strictement conforme au programme tant pour le nombre de logements que pour le mix typologique. Les 91logements sont répartis sur 4 cages d’escaliers - 36 logements sur 2 cages pour la moitié Sud et 55 logements sur les 2 cages restantes au Nord.
Tous les logements bénéficient donc d’une bonne orientation solaire avec des séjours largement vitrés ce qui est favorable pour les apports thermiques solaires, de façon systématique un espace extérieur est associé au logement en prolongement du séjour.
La conception des logements est organisée de façon à permettre de disposer généralement d’un partie jour et d’une partie nuit clairement séparées.
Les cinq 5 pièces demandés au programme s’organisent en duplex : 3 se développent sur l’avenue Chausson, 2 en jonction avec l’espace Nelson Mandela sur l’avenue Chandon.
Chacun bénéficie d’une terrasse/ jardin privatif d’environ 30m2.
Ils disposent d’une entrée protégée par un débord de toiture et d’un vide sur séjour quand cela est possible. Des jardinières traitent une épaisseur et un retrait par rapport à l’alignement, tandis qu’un socle de 0,70m à 1,20m les isolent efficacement de l’altimétrie des rues. Ces grands logements familiaux sont traités comme des petites maisons individuelles qui développent un langage particulier pour le soubassement de notre projet.

JPEG - 8.1 Mo
JPEG - 1 Mo
JPEG - 4 Mo
JPEG - 7.5 Mo
compact atelier d’architecture & d’urbanisme © 2020 | mentions legales