99 LOGEMENTS COLLECTIFS, Balzac lot 4A - 4B LOCATIF & ACCESSION
Vitry-sur-Seine (94)
  • Maîtrise d’ouvrage
    NACARAT Promotion
  • Réalisation
    Concours 2014
  • Budget
    11,4 M€ HT
  • Surface
    6 890 m² SDP
  • Certifications
    Label Qualitel BBC - RT2012
  • Co-traitants
    Archikubik - Architectes lot 4B
    CET ingenierie
    Franck Boutté Consultants ingenierie environnementale

L’ilot 4A est en cela remarquable puisqu’il est situé en vis-à-vis de la résidence Tourraine l’un des batiments les plus imposants qui demeurera à l’issue de l’opération de renouvellement urbain. Le plan masse de l’urbaniste présente ainsi cette qualité d’imposer un fractionnement tant en terme d’alignement sur rue qu’en terme de gabarits. Nous avons fait le choix de l’accentuer encore en travaillant un fractionnement sur l’ensemble de la hauteur des batiments en introduisant un vocabulaire architecturale remarquable et identitaire de ce lot, pour retrouver cette notion de verticalité : le « périscope ».

Ces périscopes ont ainsi une double fonction, ils permettent à la fois de rythmer une façade urbaine de près de 100 m de long, mais aussi d’aller chercher, quand cela est possible, les vues vers l’Ouest et l’Est, échappant ainsi à la frontalité qu’impose les 9 étages de la résidence Tourraine au Sud.

Au nombre de 5 occurrences réparties sur les différents batiments du lot 4A,
ils se retrouvent sur les derniers étages. Ils permettent ainsi à l’angle des rues Balzac et Voltaire de créer le signal urbain que nécessite cette proue à l’entrée du quartier, se proposant comme une fenetre urbaine à l’échelle du quartier.

Par ailleurs cette typologie présente un autre avantage, le périscope singularise les appartements auxquels il est raccordé. Ainsi est-il facile de pouvoir repérer son logement depuis la rue. Cet objectif de singularité qui est une des composantes essentielles que nous avons voulu apporter à ce projet se décline dès lors sous différentes formes, le périscope en étant la plus évidente.

Les traitements de facades viennent en effet renforcer cette recherche. Tout d’abord la matérialité des périscopes, entièrement habillés de bardages bois à claire voie, y compris dans le traitement des gardes corps, mais aussi dans l’utilisation d’un capotage métallique en cassette de couleur vive qui vient habiller les parois latérales des terrasses en retrait, depuis le R+1 jusqu’aux derniers étages. Ces pans de couleurs permettent là encore d’identifier son logement depuis la rue, et égayer la construction par l’adjonction de touches colorées, que l’on retrouve également sur les garde-corps en verre stadip coloré.

JPEG - 1.2 Mo
JPEG - 1.8 Mo
JPEG - 638.6 ko
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 834.5 ko
compact atelier d’architecture & d’urbanisme © 2020 | mentions legales